Mots-Clé: Massy

Massy Plus Juste toujours au contact des Massicois : distribution de la lettre d’information

Suite à la parution de notre lettre d’information, nous avons décidé, mon équipe et moi-même, d’aller à la rencontre des Massicois afin de leur présenter ce document qui se veut avant tout informatif et pédagogique pour tous les citoyens de notre ville. Rendez-vous était donc pris le samedi 24 janvier, au centre commercial des Franciades, afin de démarrer cette distribution.

newsletter-1_couverture.jpg

L’accueil fut chaleureux et beaucoup de nos concitoyens se sont montrés intéressés par notre concept de lettre d’information, mais aussi par notre présence sur le terrain. C’est un moment également enrichissant pour nous, car il nous permet de connaître les petits soucis de la vie quotidienne des personnes que nous rencontrons. Toujours est il que notre présence sur le terrain a été appréciée par les habitants.

L’après-midi de ce samedi 24 janvier fut consacré à une opération de porte-à-porte au quartier Emile Zola. Au-delà de notre plaisir de rencontrer les habitants de ce quartier en difficulté, quel ne fut pas notre plaisir d’entendre plusieurs de nos interlocuteurs nous dire : « cela nous touche de pouvoir vous rencontrer dans un contexte autre qu’en campagne électorale ». Pour nous, être à l’écoute des Massicois est un enjeu de tous les instants, quel que soit le contexte.

Le lendemain, dimanche, c’est au Vieux Massy que notre lettre d’information a été distribuée. Toujours cet accueil chaleureux des habitants de ce quartier qui, malgré le froid, n’ont pas hésité à s’arrêter un instant pour discuter du contenu de notre document. Ce fut également l’occasion de rencontrer des membres d’autres formations ou associations politiques de la ville, et de pouvoir échanger avec eux sur des sujets de la politique locale ou nationale. Le dimanche suivant, le 1er février, c’est à Vilmorin, par un froid glacial et glaçant, que nous avons poursuivi notre rencontre des Massicois. Enfin, nous avons terminé notre distribution par une nouvelle opération de porte-à-porte sur le quartier de la Poterne le samedi 7 février. Entre autres rencontres instructives, un habitant nous a invité chez lui, et nous en sommes repartis après plus d’une heure de discussion passionnée.

Le bilan est plus que satisfaisant, et l’accueil réservé à notre lettre d’information nous encourage à renouveler ce genre d’initiative.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore eu accès à la lettre d’information de Massy Plus Juste, voici le lien pour la télécharger ici : La lettre d’information de Massy Plus Juste

MASSY : ordre du jour du Conseil Municipal du 27 novembre 2008

Conseil Municipal ce soir à 20h30, à la salle des Mariages de la Mairie de Massy (séance publique)

ordredujour_CM_27_novembre_2008.pdf

En banlieue, la volonté est forte de « taper à la porte de la République »

Luc Bronner | LE MONDE | 06.11.08 | 14h21

L‘onde de choc de l’élection de Barack Obama, mardi 4 novembre, a touché les banlieues françaises de plein fouet. De l’émotion. De la joie. La fierté d’être noir ou maghrébin. Et la volonté décuplée, parmi les trentenaires des cités, de faire naître des Obama français d’ici quinze ou vingt ans. Que les élites françaises le veuillent ou pas.

« Les jeunes de la diversité vont aller taper à la porte de la République, s’extasie Dawari Horsfall, 33 ans, formateur, ancien directeur de centre social, originaire de Massy (Essonne). Jusque-là, on leur disait que ce n’était pas possible, qu’on ne pouvait pas leur laisser la place. Demain, on pourra aller voir les hommes politiques et leur dire : regardez, ils l’ont fait aux Etats-Unis. »Comme dans une douzaine d’autres villes de la banlieue parisienne, M. Horsfall avait conduit une liste « indépendante » lors des municipales de mars 2008.

Massy Plus Juste : tribune Novembre 2008

VIOLENCE A MASSY : NOUS TIRONS LA SONNETTE D’ALARME

Malheureusement, comme nous l’avions prédit à plusieurs reprises (programme électoral et tribune de mai 2008), la guerre des bandes entre différents quartiers de Massy connaît une escalade qui fait chaque jour de nouvelles victimes : des jeunes poignardés, des étudiants et des sportifs agressés sur leur lieu de scolarité ou de pratique.

Les propositions de Massy Plus Juste ne sont pas prises en compte dans ce domaine.

Tribunal administratif de Versailles, 14 octobre : résumé

Nadia N. | Réseau Éducation Sans Frontières 91 | 14 octobre 2008 23:49

Tribunal administratif de Versailles mardi 14 octobre 2008 – 10h une justice à la chaîne

La présidente, Dom Balaguère des temps modernes, n’a qu’une idée en tête : en finir au plus vite avec les 35 affaires de la matinée. Elle ne prend aucune note, écoute-t-elle seulement ? elle discute avec sa voisine, soupire, regarde la pendule et ne daigne pas jeter un regard sur la personne qui a la parole, soit-elle avocat, jeune majeur, père, mère de famille. Quant au commissaire du gouvernement, il est inaudible, déchiffre péniblement des textes qu’il ne semble pas comprendre, coupe ses phrases au gré de ses besoins de respiration.

En l’absence de l’avocat, jeunes et familles ont l’autorisation de s’exprimer. Lamine passe le premier. Il est rapidement, vertement, interrompu par la présidente : « êtes-vous célibataire, oui ou non ? ». Commissaire du gouvernement, à vous. Au suivant !

Arrive le tour de Liévin. A 11h, il est à la barre. Mme la conseillère, à vous de parler. Liévin, à toi. Commissaire, on vous écoute. 11h05, Liévin est à nouveau assis sur sa chaise. Au suivant !

11h06, Mohamed et ses parents se lèvent. 11h12, tout le monde est revenu à sa place. Au suivant !

Nul doute que madame la présidente aura pu déjeuner à l’heure.

L’après-midi, changement d’équipe : nouvelle présidente, nouvelles conseillères, nouveau commissaire du gouvernement.

La présidente est polie, écoute, note. Le commissaire s’exprime avec clarté (on n’approuve pas tout ce qu’il dit, mais au moins on comprend). Pas de limite du temps de parole des avocats et familles. Et pourtant, 37 affaires étaient prévues l’après-midi.

Pour tous les jeunes et familles suivis par RESF, les deux commissaires ont demandé un rejet de la requête c’est-à-dire le refus d’annuler l’OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Les décisions du tribunal seront connues d’ici environ un mois.

Nous étions une bonne dizaine de militants RESF91 dans la salle et avons reçu le renfort de militantes RESF78. Merci beaucoup à elles !

Massy : vidéo du débat sur la guerre des bandes

video_telessonne_07082008.jpg

 

Dawari HORSFALL en débat sur Téléssonne

Mardi 07 Octobre 2008 | L’Attitude 91 Société | Téléssonne

 

 

 

Rappel des évènements :
Un jeune blessé lors d’une rixe à Massy en marge de l’Aïd

Un homme d’une vingtaine d’années a été blessé à coup de tournevis ou de couteau lors d’une rixe entre deux groupes de jeunes gens à Massy (Essonne) mercredi matin, devant une salle où était célébré l’Aïd el-Fitr, qui marque la fin du Ramadan, a-t-on appris de sources judiciaires.

Selon les premiers éléments de l’enquête, cette agression n’aurait pas de connotation religieuse, mais s’inscrirait dans un contexte de bagarres entre jeunes de quartiers différents.

Il semblerait qu’un groupe soit venu attendre d’autres jeunes afin d’en découdre à la sortie de la salle, mais les circonstances précises des faits demeurent floues.

Deux groupes se seraient alors affrontés, alors que plusieurs centaines de fidèles sortaient de la salle municipale, où était célébrée la fin du Ramadan.

La victime a reçu un coup de tournevis ou un coup de couteau au niveau de l’abdomen, et présente une plaie à la tête. Elle a subi une intervention chirurgicale. Ses jours ne sont pas en danger.

L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale.

Massy : achetez un ordinateur recyclé

Louise Colcombet | 26.09.2008 | Le Parisien

ordinateur.jpgPOUVOIR d’achat en berne… et alors ? Aujourd’hui et demain, la ville de Massy organise une foire aux ordinateurs où vous pouvez acquérir un équipement complet à partir de 100 €.

MASSY : ordre du jour du Conseil Municipal du 18 septembre 2008

Prochain Conseil Municipal jeudi 18 septembre 2008 à 20h30, à la salle des Mariages de la Mairie de Massy (séance publique)

ordredujour_cm_18 septembre 2008.pdf

Massy : Icade vend son patrimoine

Bonsoir

icade-1.jpg

Nous avions espéré, après le démarrage de travaux dans les parties communes des immeubles de la rue de Lisbonne, que le bailleur Icade prenne enfin en considération les besoins des locataires. Après plusieurs décennies sans rénovation, on peut dire que cela était bien mérité. Il n’en est rien : Icade, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, annonce quelques semaines plus tard vouloir céder une partie de son patrimoine, plus particulièrement les logements à loyers conventionnés, dont les immeubles en cours de rénovation.

L’office HLM d’Antony est épinglé pour ne pas avoir assez logé de pauvres

Bertrand Bissuel| lundi 11 août 2008 | Le Monde

 

Pour Nicolas Sarkozy, les missions du logement social sont limpides : il doit « accueillir en priorité » ceux qui n’ont pas les moyens de trouver un toit « par le libre jeu du marché ». Autrement dit, les plus pauvres. Mais ce principe, rappelé le 11 décembre 2007 lors d’un déplacement dans la banlieue de Nancy, n’est pas suivi à la lettre dans certains organismes HLM – même lorsqu’ils sont rattachés à des collectivités locales tenues par l’UMP.