Mots-Clé: Horsfall

Régionales 2015 : mobilisez-vous !

La liste d’union citoyenne, C’est à Nous et Génération Avenir, a besoin de votre soutien. Une campagne électorale, ça coûte cher !

Notre indépendance a un coût : participez au financement de notre campagne.

 

soutien_regionales2015

Départementales 2015 : Massy Plus Juste soutient P. Ollier et B. Laoues

« Rassemblés pour Massy » : le projet 2014 – 2020

ÉLECTIONS MUNICIPALES – 23 ET 30 MARS 2014 – MASSY

« Rassemblés pour Massy » : le projet 2014 - 2020

Le projet « Rassemblés pour Massy » (PDF | 3,1 Mo)

Massy Plus Juste rejoint la liste d’union «Rassemblés pour Massy» aux côtés de Vincent DELAHAYE

ÉLECTIONS MUNICIPALES – 23 ET 30 MARS 2014 – MASSY

union_rassemblespourmassy

Massy Plus Juste rejoint la liste d’union « Rassemblés pour Massy » aux côtés de Vincent DELAHAYE

Massy Plus Juste pourra s’exprimer au sein d’une majorité municipale élargie et entend poursuivre ses objectifs, au sein d’une nouvelle liste d’union regroupant des acteurs locaux de sensibilités diverses.

75% des propositions dans le programme de Massy Plus Juste
ont été mises en place !

C’est notre plus grande victoire car nous avons toujours dit que le plus important était le changement, la prise en compte des attentes d’une partie de la population qui ne se sentait pas pleinement entendue par nos décideurs politiques.

« des voix se sont exprimées, elles seront entendues »


 

Vincent Delahaye, après sa victoire
le soir des résultats du second tour
de l’élection de 2008

propositions_programme2008

Cet engagement a été tenu : Massy Plus Juste a toujours trouvé une oreille attentive à ses idées et une collaboration fructueuse s’est nouée sur des sujets divers. Ces relations ont révélé une complémentarité entre nos équipes que nous entendons mettre à profit pour notre ville.
C’est la raison pour laquelle l’équipe de Massy Plus Juste a accepté de rejoindre la liste «Rassemblés pour Massy» de Vincent Delahaye.

Une cinquantaine de propositions de programme de Massy Plus Juste mises en place, parmi lesquelles :

LOGEMENT
Créer une véritable mixité sociale en associant logements privés et logements sociaux
PREVENTION ET SECURITE
Assurer une présence sur le terrain de la police municipale 24H / 24 et 7J / 7
Interpeller l’Etat pour bénéficier d’effectifs supplémentaires
TRANSPORTS
La mise en place d’une navette pour les quartiers mal desservis
L’aide à financer le permis de conduire
EDUCATION
Garantir la présence des chargés de sécurité aux passages piétons devant toutes les écoles
Soutenir les initiatives d’accompagnement individuel à la réussite scolaire
PETITE ENFANCE
Augmenter considérablement le nombre de places de crèche
Favoriser la mise en place d’horaires plus adaptés
JEUNESSE
Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en renforçant les dispositifs existants

Massy Plus Juste rejoint la liste d’union « Rassemblés pour Massy »
Le programme de Massy Plus Juste lors des élections 2008

 

Elections cantonales Mars 2011, déclaration de candidature de Dawari HORSFALL

Dawari HORSFALL – Canton Massy Est

Solange PICHONNEAU – Canton Massy Ouest

_______________________

Déclaration de candidature de Dawari HORSFALL

_______________________

Documents joints :

Elections municipales : parité, encore raté !

LE MONDE | 29.04.08 | 15h47

Anne Chemin

Depuis 2007, la parité est obligatoire parmi les adjoints au maire, mais les femmes restent extrêmement minoritaires (13,8 %) aux postes de maires.

Article dans le Parisien du 29 avril 2008

La mairie accorde une tribune à une

liste perdante

Louise Colcombet | mardi 29 avril 2008 | Le Parisien

C’EST UNE PREMIERE, qui est loin de faire l’unanimité. Lors du dernier conseil municipal de Massy, la majorité a voté un amendement qui accorde une tribune dans le bulletin municipal à Massy plus juste, une liste qui, avec 9,1 % des voix, n’a pourtant pas obtenu d’élus.Dawari Horsfall, sa tête de liste, se félicite de cette décision, un peu inespérée, qui permet à son mouvement de continuer à exister.

 

« Je voulais faire en sorte qu’on ne nous oublie pas, nous représentons la troisième force politique de Massy, analyse Dawari Horsfall. J’ai demandé en me disant qu’on avait une chance sur mille pour que ça marche ! »

Et le maire (DVD), Vincent Delahaye, au grand dam de l’opposition socialiste, a accédé à cette demande… « Juste après les élections, nous avions demandé au maire deux pages au lieu d’une pour l’expression des groupes politiques, raconte Marie-Pierre Oprandi, qui a mené la liste de gauche. On nous les a refusées. Et là, deux jours avant le conseil, on nous annonce ça ! » Résultat : la place accordée à l’opposition, qui a voté contre l’amendement, passera de 1 200 signes à… 700 signes. Massy plus juste récupère ainsi 15 % de l’espace dédié à l’opposition. « Une stratégie qui consiste, contrairement à ce qui est affiché, à rogner le débat démocratique », conclut Marie-Pierre Oprandi.

« C’est un retour d’ascenseur », juge pour sa part Jérôme Guedj, autre élu socialiste, pour qui « la présence de la liste Massy plus juste a bien arrangé Vincent Delahaye ». C’est aussi une jolie peau de banane pour Oprandi qui aurait sans doute aimé oublier l’épisode Horsfall, un candidat qui a rogné son électorat populaire. Dans l’entre-deux-tours, les deux candidats n’avaient pu parvenir à un accord.

Et, tel un caillou dans la chaussure de la gauche, Dawari Horsfall annonce désormais vouloir présenter des candidats dans les deux cantons de Massy, actuellement tenus par… Jérôme Guedj et Marie-Pierre Oprandi. « Je n’avais pas d’arrière-pensée en accordant cette tribune, assure Vincent Delahaye, l’initiative n’est d’ailleurs pas venue de moi. »

Pour autant, certains se réjouissent du désordre que cet amendement provoque dans l’opposition. Ainsi Henry Quaghebeur, premier adjoint de Vincent Delahaye, de lancer, hilare, à Dawari Horsfall, en marge du conseil municipal : « J’en ai encore dans ma manche, la prochaine fois, tu auras 25 % ! »

Article dans le Parisien du 25 avril 2008

Vaste enquête de la Cour des comptes en vue

article_parisien_25042008.jpg

 

« La Cour des comptes, qui planche déjà sur la Foncière Logement et sur Alliance, deux collecteurs du 1% logement, relance cette nouvelle investigation, deux ans seulement après son précédent contrôle. Rarissime. » O.P.

Vendredi 25 avril 2008 | Le Parisien

 

———————————————————

Qui est l’association Foncière Logement ?

FONCIERE LOGEMENT se fixe pour objectif d’élaborer et de mettre en œuvre une

politique de diversification et de renouvellement de l’offre locative, avec la volonté affirmée de participer, à terme, au financement des retraites des salariés du secteur privé.

FONCIERE LOGEMENT acquière et fait gérer des logements dans des programmes neufs ou existants avec travaux, auprès d’opérateurs privés ou sociaux (SA, Office ou COOP d’HLM, SEM).

FONCIERE LOGEMENT demeure le seul investisseur et le seul propriétaire des biens immobiliers acquis.

Sa mission et ses objectifs (tels qu’elle les définis) :

Offrir aux salariés des entreprises du secteur privé des logements locatifs de qualité.
Mieux répondre aux besoins des salariés du secteur privé en matière de logement.
Contribuer à la mixité sociale par l’habitat, sur l’ensemble du territoire, dans les secteurs où l’offre est insuffisante ou mal répartie
Assurer la qualité de construction et de gestion d’un parc immobilier afin de lui garantir une valeur patrimoniale certaine
Le transfert, à terme, de ce patrimoine aux régimes de retraite complémentaire par répartition

Quel rapport avec la ville de Massy ?

La ville de Massy, dans le cadre du projet d’aménagement du nouveau quartier Atlantis, a approuvé une convention de partenariat avec cette association (Conseil Municipal du 17 avril 2008) pour la gestion de 200 logements sociaux sur les 600 à 700 logements prévus.
Sans douter de la bonne foi de l’équipe municipale qui a contracté avec un acteur reconnu du secteur, ni de l’opposition qui a approuvé cette délibération, il convient tout de même de porter une attention particulière sur les agissements de cette association, au cœur d’un scandale dont les principales victimes sont une fois encore les bénéficiaires de logements sociaux dont les dotations publiques sont détournées.

Ainsi, deux dirigeants de l’Union d’Economie Sociale pour le Logement (UESL, présidée depuis mars 2005 par Daniel Dewavrin, ancien président de l’UIMM mis en examen pour « abus de confiance »), ont reconnu toucher, en tant que responsables de la Foncière Logement, un salaire mensuel de 8 046 euros brut alors qu’en théorie les administrateurs sont bénévoles. (Source : Les Echos)

Article dans le Républicain du 24 avril 2008

« Massy Plus Juste aura son mot à dire »

Le Républicain du jeudi 24 avril 2008

article_republicain_24042008.jpg

Conseil Général de l’Essonne : vers une hausse des impôts ?

Le spectre d’une augmentation des impôts

3,5 % pour la taxe d’habitation, 3,9 % pour le foncier bâti. Contrairement à ce qui était prévu, la part départementale des impôts locaux devrait augmenter…