Tribune Juin 2013

LES EMPLOIS D’AVENIR : VITE, UN CHANGEMENT DE CAP

Le 29 juin 2012, lors d’une intervention à Massy sur le thème de l’insertion professionnelle et de l’emploi, le Ministre de la ville M. François Lamy, a refusé l’accès à la salle à des acteurs associatifs invités à cette rencontre (dont je faisais partie), n’hésitant pas à faire appel aux forces de l’ordre.

Malheureusement, le temps nous a donné raison : il y a neuf fois moins d’emplois d’avenir signés que ce qui était prévu par l’Etat.
Malgré cela, nous pensons qu’il est encore possible d’éviter l’échec. En commençant par :

  • aligner la part du salaire prise en charge par l’Etat dans les emplois du secteur marchand sur celle dans les emplois du secteur non marchand,
  • intégrer les acteurs associatifs, travaillant directement avec les jeunes, dans les « groupes locaux d’évaluation » afin d’avoir la garantie de bien cibler le public concerné,
  • conditionner la signature d’un contrat à l’impératif de proposer au jeune une formation de qualité et en lien avec son projet professionnel,
  • relancer le dispositif du Parcours Animation Sport, qui permettait aux jeunes de bénéficier d’un financement pour une formation, leur offrant ainsi la possibilité de travailler dans le secteur non marchand.

La lutte contre le chômage, c’est donc l’affaire de tous.

Dawari Horsfall
et toute l’équipe Massy Plus Juste

Site : www.massyplusjuste.fr / Blog : www.dawarihorsfall.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *