Tribune Mars 2013

EDUCATION

Rythmes scolaires : vous avez dit concertation ?
L’amélioration des rythmes scolaires fait partie des facteurs favorisant la réussite de nos enfants, mais d’autres facteurs sont encore plus importants :

  • l’environnement familial de l’enfant,
  • la mixité sociale à l’école,
  • la qualité des enseignants et de la pédagogie,
  • les conditions structurelles d’enseignement.

Dans cette réforme importante qui est en cours, l’Education Nationale fait preuve d’un manque de concertation vis-à-vis des parents d’élèves et des enseignants. Des municipalités, à l’instar de celle de Massy, ont fait le choix de privilégier la concertation avec les parents et les équipes pédagogiques. Elles reportent donc la mise en application de la réforme à la rentrée 2014. Chose surprenante, ces municipalités qui demandent une dérogation vont être pénalisées financièrement puisqu’elles seront privées des aides de l’Etat.

Cette réforme pose également de nombreuses questions :

  • le besoin de recruter des intervenants qualifiés et en nombre suffisant pour animer les temps périscolaires ne va-t-il pas accentuer les inégalités entre les villes ?
  • Dans quels espaces de l’école se dérouleront les activités périscolaires ?
  • Les enfants éprouveront-ils moins de fatigue alors qu’ils seront toujours à l’école de 8h30 à 16h30 ?

Le gouvernement fait preuve de précipitation et d’impréparation dans le calendrier de mise en œuvre de cette réforme. Précipitation : n’était-ce pas justement ce que le parti au pouvoir reprochait hier au gouvernement précédent ?

Dawari Horsfall
et toute l’équipe Massy Plus Juste

Site : www.massyplusjuste.fr / Blog : www.dawarihorsfall.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *