Massy Plus Juste : tribune Avril 2010

ÉLECTIONS RÉGIONALES : MASSY PLUS JUSTE VOUS REMERCIE

A l’heure où nous écrivons cette tribune, les résultats des élections régionales viennent de tomber. La liste ÉMERGENCE, dont je suis tête de liste sur le département de l’Essonne, a réalisé des scores de près de 10% sur le quartier de Villaine ou encore mieux 13% à Massy Opéra, la plaçant devant le NPA, la Lutte Ouvrière ou la Liste Chrétienne. Je remercie les électeurs qui lui ont apporté son soutien.

Ces scores ne nous permettent pas de nous maintenir au second tour. Ils sont le fruit d’un travail de plusieurs mois, qui a mobilisé 300 personnes. De simples citoyens, dont la politique n’est pas le métier, mais qui ont relevé le défi de présenter face aux électeurs 112 candidates et 113 candidats, répartis sur les 8 départements de l’Île-de-France.

Les obstacles financiers auxquels nous avons dû faire face ne nous ont pas permis de rivaliser avec les partis traditionnels : ce manque de visibilité nous a été préjudiciable, notamment l’absence de notre profession de foi dans les enveloppes postales que vous avez reçues. Notre indépendance à un prix : nous l’assumerons jusqu’au bout ! Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour les cantonales en 2011.

Dawari HORSFALL

LES ROMS DE MASSY : DEUX AVIONS ET LE PROBLÈME RÉGLÉ ?

Le 10 Mars, 300 Roms qui étaient installés depuis plus d’un an dans le Parc G. Brassens ont été expulsés vers la Roumanie. Leur campement parti en fumée après un violent incendie, il leur a été proposé une aide au retour humanitaire. Proposition à laquelle on leur a fait comprendre qu’ils n’avaient que le choix de dire oui. « Ils doivent impérativement partir. On les obligera par la force si nécessaire », déclarait le Maire au journal « Le Parisien ».

Ainsi, ces familles (femmes et enfants compris) se sont retrouvées placées sous surveillance dans le gymnase de la Poterne, sans liberté de mouvement. Avant même qu’une décision définitive ne soit prise, le reste de leur campement a été rasé.

Une solution radicale qui arrange le Maire et certains conseillers municipaux de gauche et surtout le Préfet, quand on sait que la Cour d’Appel devait se prononcer sur leur expulsion le 16 mars, après que le tribunal d’Evry eut donné raison une première fois à ces familles Roms en décembre 2009.

 

Massy Plus Juste

Site : www.massyplusjuste.fr / Blog : www.dawarihorsfall.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *