Massy Plus Juste : tribune Février 2010

DÉBAT SUR L’IDENTITÉ NATIONALE : MASSY AUSSI CONNAIT SES DÉRAPAGES

Le Ministre de l’Immigration et de l’intégration, Eric Besson, a ouvert le 2 novembre 2009 un grand débat sur l’identité nationale. Au niveau local, notre ville est soumise à la loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité. Ainsi, régulièrement, des réunions sont organisées, en présence du Maire et ses adjoints, dont le but est d’associer les habitants aux réflexions concernant l’amélioration du cadre de vie.

Qu’en est-il réellement ? Nous avons été particulièrement choqués par la tournure que prenaient ses rencontres, avec des dérapages xénophobes. Certes, les échanges ne se limitent bien heureusement pas à ces quelques propos choquants, mais ils ont tout de même été prononcés en présence du premier magistrat de la ville. Ceci n’est pas acceptable.

Le fait que certains habitants profitent de ces occasions pour venir déverser tout leur mal-être, et ce en public, ne peut que témoigner de la dégradation de la qualité de vie dans certains quartiers.

Cette tendance témoigne de la déstructuration de « l’identité massicoise », riche de sa diversité. Ce sentiment d’abandon de certains quartiers au détriment d’autres est un défi auquel la municipalité devra faire face.

MOBILISONS-NOUS POUR L’AIDE EN FAVEUR DU PEUPLE HAÏTIEN

A l’heure où nous écrivons cette tribune, nous apprenons avec stupeur la terrible catastrophe qui vient de s’abattre sur l’île d’Haïti. Ce séisme, d’une extrême violence, a laissé une population traumatisée, sinistrée et démunie.

MPJ s’associe à la douleur des proches des victimes, plus particulièrement de nos concitoyens originaires de cette île. Nous lançons un appel à la solidarité et la générosité pour venir en aide au peuple haïtien. Les associations caritatives auront besoin de vos dons pour agir, lors de la longue phase de reconstruction et de réponse aux besoins de la population.

Massy Plus Juste

Site : www.massyplusjuste.fr / Blog : www.dawarihorsfall.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *