Conseil Général de l’Essonne : 3 à 5 % d’augmentation d’impôts

S.B. et A.V. | Le Parisien | 02.02.2009

Rebelote. En 2009, comme en 2008, la part départementale des impôts locaux va croître. La majorité de gauche a décidé d’augmenter les taux de 3 à 5 %. « Nous arrêterons les chiffres exacts d’ici au vote du budget, afin de l’équilibrer au mieux », explique Francis Chouat, vice-président PS chargé des finances.

« Officiellement, rien n’est annoncé, réagit l’opposant DVD Dominique Fontenaille. Mais ce devrait être le tout dernier remède. Ce n’est vraiment pas le moment. Je ne pense pas que la majorité a vraiment cherché du côté de ses dépenses. »
Pour financer sa politique, le département avait besoin de trouver 45 millions d’euros. Il a réussi à économiser 30 M€. L’augmentation d’impôts servira à trouver les 15 millions manquants. « Si on avait voulu boucler notre budget sans toucher à la fiscalité, il aurait fallu modifier radicalement notre politique, en arrêtant par exemple le remboursement la carte Imagine R ou en renonçant à la carte jeunes, ce que nous nous sommes interdit », ajoute le grand argentier du conseil général. Il n’empêche, la nouvelle risque de faire grincer des dents. D’autant que la part départementale de la taxe d’habitation avait déjà grimpé de 3,5 % l’an dernier. Idem pour le foncier bâti : + 3,9 %. Et, entre 1998 et 2007, la majorité de gauche au conseil général avait fait grimper ses taux de 18 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *