Conférence-débat : la diversité en politique – lundi 20 octobre

votation.jpg

Bonjour à tous,

Dans le cadre de la campagne en faveur du droit de vote des étrangers, le collectif Votation Citoyenne des Ulis organise :

une conférence-débat ouverte à tous sur le thème « La diversité en politique : réalité ou diversion? » (ou la place des personnes d’origine étrangère dans le monde politique en France)

avec l’intervention de M. El Yamine SOUM, diplômé d’études latino-américaines et de science politique, doctorant à l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), au CADIS (Centre d’analyse et d’intervention sociologiques), et chroniqueur à Respect Magazine sur les enjeux de l’ethnicité dans le système français et américain

le lundi 20 octobre 2008 à 20h30

à la Maison Pour Tous des Amonts aux Ulis

Parlez-en autour de vous!

M. SOUM est notamment co-auteur, avec Vincent GEISSER (président du CIEMI, intervenant initialement prévu mais qui est empêché pour raisons professionnelles), du livre « Discriminer pour mieux régner : enquête sur la diversité dans les partis politiques« .

Salutations solidaires,

Pour le Collectif Votation Citoyenne,

Florence DAHIREL

RAPPEL : Le collectif « VOTATION citoyenne » appelle tous les résidents ulissiens à s’exprimer en mettant un bulletin (oui ou non) dans l’urne lors de l’opération de vote qui aura lieu les 22 et 23 novembre, en répondant à la question :

« Êtes-vous pour la reconnaissance du droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales ? »

Les bureaux de vote se tiendront :

  • MPT des Amonts, samedi 22 novembre de 10h à 18h
  • MPT de Courdimanche, samedi 22 novembre de 10h à 18h
  • Mairie des Ulis, dimanche 23 novembre de 10h à 16h

Pour plus d’informations, consulter le Blog : http://www.votation-ulis.org/

1 réflexion sur « Conférence-débat : la diversité en politique – lundi 20 octobre »

  1. Yass

    La diversité en politique ? On ne la voit quand dans des listes comme Massy Plus Juste. Il suffit de regarder la composition des états-majors des grands et petits partis politiques de ce pays pour s’en rendre compte.
    Et je ne parle pas, en tant qu’habitant de Massy, de la composition des listes lors des dernières élections municipales.
    D’ou une question simple : comment construire une politique de la ville cohérente et adaptée, et notamment dans les quartiers dits difficiles, si on n’associe jamais les habitants de ces quartiers aux décisions ?

    Répondre

Répondre à Yass Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *