Article dans Le Parisien du 20 juin 2008

400 logements au-dessus du centre commercial rénové

 

Louise Colcombet | vendredi 20 juin 2008 | Le Parisien

 

QUEL AVENIR pour le centre commercial des Franciades ? A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 août, une exposition* apporte les premières réponses. Elle présente les grandes orientations du projet de requalification du centre commercial, après l’enquête menée auprès des riverains et des commerçants.

 

Si on est encore loin du projet final – l’aménageur et l’architecte n’étant pas encore choisis – on en sait déjà beaucoup sur l’aspect futur de la place de France.

 

D’abord, il y aura un changement radical au niveau du paysage : fini le centre commercial composé de petites cellules disparates, place à un schéma composé de deux grands triangles qui se font face, accessibles aux voitures, avec une surface commerciale en hausse d’un tiers environ. Et près de 400 logements seront construits au-dessus des commerces afin de rentabiliser l’opération, qui devrait coûter 70 millions d’euros, dont « 20 ou 30 à la charge de la ville », détaille le maire DVD, Vincent Delahaye. Engagement de campagne, la requalification des Franciades est pour le maire un objectif prioritaire. « C’est ambitieux, mais il ne faut pas faire dans la demi-mesure, Massy le mérite. L’objectif est de reconstruire un vrai coeur de ville dans ce quartier qui regroupe 15 000 habitants. »

 

Aussi la mairie a-t-elle prévu de faire venir aux Franciades le conservatoire et de construire un auditorium, afin de renforcer le pôle culturel formé par l’opéra et le cinéma.

 

Dernier changement majeur : trouver de nouvelles places de stationnement… tout en rendant la place de France totalement piétonne ! Mais d’ici là, le projet pourra encore être amendé, le premier coup de pioche n’étant pas prévu avant 2011.

 

* Exposition jusqu’au 30 août à la médiathèque Jean-Cocteau et à partir du 1 e r septembre à la direction de l’urbanisme en mairie. Un registre est à la disposition des habitants afin de recueillir leur avis. Tél. 01.60.13.30.00.

2 réflexions sur « Article dans Le Parisien du 20 juin 2008 »

  1. Jacques

    Mais que devient la rénovation Languedoc-Perigord ?
    Depuis les élections on n’en entend plus parler.

    Répondre
  2. Jacques

    La rénovation du quartier Bourgogne-Languedoc etait aussi un objectif prioritaire au début de la précédente mandature du Maire.
    7 ans après, il n’y a encore rien concrètement ! à part la disparition du peu de commerces de proximité qu’il restait.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *