Article dans le Parisien du 29 avril 2008

La mairie accorde une tribune à une

liste perdante

Louise Colcombet | mardi 29 avril 2008 | Le Parisien

C’EST UNE PREMIERE, qui est loin de faire l’unanimité. Lors du dernier conseil municipal de Massy, la majorité a voté un amendement qui accorde une tribune dans le bulletin municipal à Massy plus juste, une liste qui, avec 9,1 % des voix, n’a pourtant pas obtenu d’élus.Dawari Horsfall, sa tête de liste, se félicite de cette décision, un peu inespérée, qui permet à son mouvement de continuer à exister.

 

« Je voulais faire en sorte qu’on ne nous oublie pas, nous représentons la troisième force politique de Massy, analyse Dawari Horsfall. J’ai demandé en me disant qu’on avait une chance sur mille pour que ça marche ! »

Et le maire (DVD), Vincent Delahaye, au grand dam de l’opposition socialiste, a accédé à cette demande… « Juste après les élections, nous avions demandé au maire deux pages au lieu d’une pour l’expression des groupes politiques, raconte Marie-Pierre Oprandi, qui a mené la liste de gauche. On nous les a refusées. Et là, deux jours avant le conseil, on nous annonce ça ! » Résultat : la place accordée à l’opposition, qui a voté contre l’amendement, passera de 1 200 signes à… 700 signes. Massy plus juste récupère ainsi 15 % de l’espace dédié à l’opposition. « Une stratégie qui consiste, contrairement à ce qui est affiché, à rogner le débat démocratique », conclut Marie-Pierre Oprandi.

« C’est un retour d’ascenseur », juge pour sa part Jérôme Guedj, autre élu socialiste, pour qui « la présence de la liste Massy plus juste a bien arrangé Vincent Delahaye ». C’est aussi une jolie peau de banane pour Oprandi qui aurait sans doute aimé oublier l’épisode Horsfall, un candidat qui a rogné son électorat populaire. Dans l’entre-deux-tours, les deux candidats n’avaient pu parvenir à un accord.

Et, tel un caillou dans la chaussure de la gauche, Dawari Horsfall annonce désormais vouloir présenter des candidats dans les deux cantons de Massy, actuellement tenus par… Jérôme Guedj et Marie-Pierre Oprandi. « Je n’avais pas d’arrière-pensée en accordant cette tribune, assure Vincent Delahaye, l’initiative n’est d’ailleurs pas venue de moi. »

Pour autant, certains se réjouissent du désordre que cet amendement provoque dans l’opposition. Ainsi Henry Quaghebeur, premier adjoint de Vincent Delahaye, de lancer, hilare, à Dawari Horsfall, en marge du conseil municipal : « J’en ai encore dans ma manche, la prochaine fois, tu auras 25 % ! »

3 Réponses à Article dans le Parisien du 29 avril 2008

  1. Karim dit :

    Effectivement, la liste Massy Plus Juste a bien arrangé Mr Delahaye, surtout au 1er tour. Tous les observateurs politiques savent désormais que c’est la présence de Massy Plus Juste qui a permis la tenue d’un 2ème tour à Massy. Tous? Non, car il existe un endroit à Massy peuplé d’irréductibles socialistes qui résistent encore et toujours à la réalité. !C’est bien dommage car les cantonales vont vite arriver….
    En tous les cas, cette tribune est une vraie victoire pour votre mouvement.

  2. Y. dit :

    Eh oui, que voulez-vous? Ils n’ont toujours pas compris(je parle bien sûr des soi-disant socialistes de Massy)que les béni oui-oui ont disparu de Massy. Nous avons besoin de vrais socialistes. Des actes qui suivent les paroles. Ils risquent d’être surpris encore une fois.
    A bientôt!

  3. Nass dit :

    Massy + juste aux cantonales ? Ce serait une excellente idée, surtout vu la composition des 2 cantons.

    On est dérrière vous, merci de continuer !

Répondre à Karim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *